Trop de Protéine animale nocive ? Viande déclarée cancérigène par l’OMS

interdiction1Les protéines sont à la fête en ce moment entre la viande industrielle pleine d’ antibiotique ou autres joyeusetés et les poissons plein de plastiques « déchets de la mer », les farines de poisson qui nourrissent les animaux mais ou allons nous sous prétexte de la surpopulation. On supprime les petits producteurs locaux en faveur des grosses industries et voilà le résultat ! La charcuterie cela n’est pas un mystère, les plats transformés n’ont jamais été conseillés avec les ajouts d’agents conservateurs et autres.

Cela étant pour les amateurs de viande, vous pouvez privilégier la viande sauvage, ou venant d’un producteur que vous connaissez pratiquant la culture bio.

Avec l’ouverture du marché transatlantique cela ne va pas s’arranger car les OGM risque d’être partout, il faudra être vigilant. C’est aux consommateurs de choisir de bien consommer car au final.

Cela étant les femmes après 50 ou du moins suite à la ménopause n’ont pas besoin d’autant de fer, mais selon l’état de santé de chacune devra privilégié l’iode plus intéressante en cas de déséquilibre hormonale.

Les oeufs bio restent un apport de protéine intéressant. Il y a également les protéines végétales. Ils contiennent de l’iode et du zinc…
Le plus important c’est d’éviter pour la santé les plats transformés par l’industrie, vous même pouvez faire vos préparations il n’y aura aucun additifs. Il faut éviter aussi les cuissons à chaleur trop élevées comme la cuisson  au barbecue qui produit l’effet Maillard et éviter d’acheter la viande ou le poisson en grande surface.

Le surgelés si on connait la provenance élevage ou sauvage. Mais même la attention il y a parfois des agents de conservation dans le type de produit comme les crevettes, donc bien choisir le produits ou le rincer à grande eau avec du bicarbonate avant consommation.

Les huitres consommés de saison et attention aux triploïdes. Comment les distinguer….Et bien la pointe de la coquille doit pointée vers le bas au lieu de pointer vers le haut. Comme les OGM ont ne connait pas encore les conséquences de cette modification génétique mais comme ce n’est pas naturel il est conseillé d’éviter afin de décourager cette pratique pas très saine de consommation à outrance.

Pour ceux qui veulent passer au mode consommer plus sain moins de viandes, il y a des alternatives, ceux qui auraient peur de manquer de fer ou de vitamine B12, il y a toujours la possibilité de prendre de la chlorella en cure afin de s’alcaniser ou de la spiruline, riche en fer… mais la B12 de la chlorella semble plus assimilable. Mais là aussi il faut bien choisir la production et regarder d’ou le produit provient afin de privilégier. La différence entre l’une et l’autre…La Chlorella contient une B12 très assimilable, d’après les études de la vitamine C contrairement à la spiruline, moins de fer que la spiruline. De l’iode et des acides aminées. Le mieux les prendre en alternance selon les besoins de chacun…Une cure d’algue ne fait pas de mal cela détoxifie en prime.

amandesLes amandes sont des protéines végétales très intéressantes également.

Mais pas seulement selon libération d’autres produits ont été ajoutés par l’OMS comme cancérigène tel que le café, les légumes trempés dans le vinaigre…

Conclusion, il faut écouter sa petite voix intérieure qui sait ce qui est bon pour nous, et peut être que tout est une question de dosage…!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *